Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Sam 22 Oct 2011 - 18:03

Votre personnage

Nom:Di Valencio
Prénom:Lorenzo
Surnom: Angelo
Age:18 ans
Sexualité: Homosexuel mais toujours pure
Métier: aucun
Groupe: Esclave
Rang désiré: La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité
mais est un art de vivre

Caractère:

Entretien avec le père de Lorenzo Di Valencio, Ezio :

Caractère … Caractère…. Mais qu’est-ce que le caractère ? Ne sommes-nous pas des êtres mélangeant l’ombre et la lumière ? N’avons-nous pas des facettes que nous gardons si enfouit que nous sommes parfois surpris parce ce qu'on est capable de faire ? N’avons-nous pas des attitudes différentes envers chaque personne que nous croisons, qu’elle soit ennemie ou bien ami ? Il y a peut-être quelques constantes mais toute forte expérience peut changer notre personnalité du tout au tout. Pourtant, je pense qu’il est d’une facilitée déconcertante de décrire mon fils. Il est pareil une feuille vierge, blanche de toutes expériences et de mauvais sentiments. Un être de pur innocence. Il ne sait ni voir le mal ni le faire. Il est si tolérant et ouvert d’esprit qu’il est prêt à suivre n’importe qui ne songeant même pas que les attentions que l’on peut avoir envers lui ne sont pas forcément bonne. Cela inquiète beaucoup ma femme, bien que jusqu’à présent sa personnalité solaire mâtiné de son doux charme, dont il n’a nullement conscience, ont fait en sorte qu’il a toujours réussi à se sortir de situation impossible dont il ne comprendre la dangerosité qu’après coup. Quoiqu'il en soit, je ne peux pas vraiment me plaindre de lui, d’autant plus qu’il suit toujours très studieusement les cours qui doivent former son éducation de jeune comte. Je crois, si ma mémoire est bonne, qu’il a développé un goût prononcé pour la lecture et la musique puisque je le retrouve assez souvent soit avec un livre dans les mains, il voue un culte étrange à tout ce qui se rapporte à l'histoire, soit entrain de danser avec sa grande sœur sur un morceau de jazz qu’elle a ramenée de l’une de ces énièmes sorties en ville. Aussi, je pense qu’il est important que je vous dise quelques mots sur sa relation étroite qu’il entretient avec elle, puisqu'elle est essentielle. Pour lui, sa sœur c’est comme la parole divine, la loi et un ordre qu’on ne peut pas refuser. Elle est son plus grand modèle car elle est la femme Estalienne par excellence : forte, intelligente et dégageant un charme fou tout en sachant être bonne avec qui le mérite et dur avec ceux qui ont brisés sa confiance ou les règles. Pourtant, bien qu’il veuille prendre exemple sur elle, il a quelques difficultés à mettre en application cette résolution. En effet, il est timide au possible en société, rougissant atrocement et bégayant dès qu’un trop plein d’émotions négatives ou positives le submerge. Ce qui est très étrange puisque s’il rencontre les personnes à part, il se fera tout sourire et on l’entendra rire de ses propres bêtises. Je ne saurais expliquer cela puisque à chaque fois que j’essaie de lui faire comprendre qu’il devrait apprendre à se contrôler, il se referme comme huître avant de partir dans sa chambre. Pareillement, il endosse ce comportement quand il est énervé ou plutôt blessé par la situation. Il se tût, laisse l’autre lui dire ce qu’il veut puis part dans sa chambre qui donne l’impression d’avoir laissé une tornade entrée à l’intérieur quand il en ressort quelques heures après. Mis à part cela, il est une véritable crème et à la caractère le moins difficile qui soit, surtout qu'on peut lui faire une confiance absolue pour garder les secrets.

Physique:

Entrevue avec la sœur ainée de Lorenzo Di Valencio, Luisa :

Ah mon frère ! Il est un pur produit de notre beau pays qu’est Estalie et je parle bien sur du côté sud. C'est un jeune homme incroyablement bien battit par le sport que lui force à pratiquer notre père pour qu’il soit un homme. Et je peux vous dire qu’il est bien un homme… N’importe quelle femme normale ne peut pas rester insensible face à ce corps sculpté que l’on rêve de pouvoir toucher et redessiner du bout des doigts. Pourtant, ce n’est pas nous qui trouvons grâce à ses yeux. Quel misère de savoir que jamais une femme n’aura le droit de partager sa couche. Je trouve cela d’une injustice folle, surtout qu’il est un véritable appel à la luxure avec sa peau à la couleur caramel tendre à la douceur sans pareil. Je peux d’ailleurs passer des heures à lui tripoter le bras juste à cause de ça… tout comme je peux passer des heures, à lui caresser et entremêler mes doigts dans ses cheveux courts et soyeux aux milles nuances de chocolat quand il s’endort, la tête posé sur mes genoux. Parfois, je me dis que c’est vraiment regrettable que je sois sa sœur. Mais quand il me regarde de ses beaux yeux sombre d’un noir profond où perce une légère nuance chocolatée, ce fameux éclat d’innocence, j’oublie le plus souvent mes pensées impures alors que sa bouche charnue et merveilleusement bien dessiné semble insister à ce qu’on vienne les dérober pour lui faire découvrir la joie des plaisirs charnels. Ce qui m’exaspère le plus, c’est qu’il n’a nullement conscience sa beauté et qu’il se trouve d’une banalité affolante. Ainsi dès qu’on lui fait un compliment, il ne sait plus où se mettre, ses joues se colorant de rouge le rendant plus désirable encore. Il se défend alors avec son sourire qui illumine son visage, dévoilant ses dents blanches et parfaitement alignés, chose qui donne encore plus envie de l’emmener dans un coin sombre pour lui ravir son innocence...

Histoire:

Audience avec la mère de Lorenzo di Valencio, Anatolia:

Je pourrais vous parler pendant des heures de mon fils, de son premier sourire, de son premier éclat de rire, de ses premiers pas dans le salon d’apparat, de toutes ces petites choses qui ont fait que je n'aurai pu rêver nourrisson plus doux et plus agréable à vivre que lui. Je crois qu'on peut aisément me qualifier de mère poule. Je le couvais de toutes les attentions possible pour que jamais le monde extérieur ne fasse de mal à mon enfant que j'ai cru perdre le jour où je lui donna la vie... Toute son enfance, j'étais toujours là à le surveiller l'étouffant avec mon amour démesuré. Je voulais à tout prix qu'il est une vie parfaite sans défauts, que rien ne vienne abimer son âme, qu'il reste aussi pur que le jour de sa naissance, qu’il ne connaisse pas la souillure de ce monde corrompu dans lequel nous vivons. Il n'y avait nulle nourrice pour s'occuper de lui, il n'avait que moi.

Son monde se résumait à moi mais je n'avais pas comptée sur le fait qu'il pouvait aussi s'attacher à sa sœur ainée. Jusqu'à ces 7 ans, il était avec moi, rien qu'à moi. Toutes les premières fois que l'on fait avant cet âge, il les a faite avec moi. Il ne connaissait rien du monde extérieur. Nous ne sortions jamais en dehors de notre domaine pour qu'il garde sa candeur. C'est moi qu'il est fait en sorte qu'il devienne ce garçon si tendre et si serviable mais sa sœur me l'a volée. Elle n'avait que douze ans mais déjà des attitudes de femme adulte et je sentais que l’Education n’allait faire qu’empirer cet état de fait. Mon fils se trouvait comme hypnotisé par cette représentante du diable la suivant comme un petit chien, ne voyant jamais le mal dans ces actions, trop naïf pour voir cela. Et je ne pouvais rien faire car mon mari avait commencé à lui faire suivre des cours pour qu'il devienne un noble accomplie en compagnie de sa sœur qui soi-disant l'aidait dans ses devoirs. Tel un lion en cage, je tournais en rond dans le château m’imaginant avec horreur ce que pourrait lui faire sa sœur pour lui détourner l’esprit du droit chemin mais heureusement, il n’en fut rien. Il semblerait que le côté si angélique de mon fils est aussi agi sur elle et qu’elle prit simplement le relais, le protégeant des vices dans lesquels elle était déjà tombée.

Il restait ainsi toute son enfance à ne rien savoir du monde contemporain qui nous entourait, mis à part ce qu’il lisait dans les livres d’histoires qui le passionnaient. Les seuls choses extérieurs qui étaient autorisés à entrer, c’était la musique avec le gramophone et les vinyles que ma fille rapportait de ses escapades libertines et les livres que je lisais avant afin de vérifier si le contenu n’était pas trop subversif pour être lu par mon ange. Malheureusement, ma fille avait parfois des sursauts de perversion et forçait mio Angelo à l’accompagner dans ses sorties en ville où le plus souvent, il se perdait et tombait sur des personnes peu recommandables. Je me faisais un sang d’encre dans ces moments-là mais je ne compris jamais comment mon fils arrivait à devenir ami avec ce genre de personne qui faisait de lui une sorte de mascotte. Et bien qu’il se retrouvait parfois dans des lieux de débauches, il était toujours consciemment mis à l’abri du vice, comme si ces gens comprenaient qu’il ne fallait pas entacher sa pureté.

Les années s’écoulèrent, mio Angelo s’approchant de plus en plus de l’âge fatidique de l’Education. Sujet tabou à la maison. Une fois, mon fils, qui avait atteint l’âge de 16 ans, osa demander ce que c’était à sa sœur qui avait dû le quitter deux années durant avant de pouvoir revenir au sein de notre famille, ne voulant pas la laisser plus longtemps aux mains de ces êtres de perversions qui se pensaient nobles mais rien ne fut dit à part que l’Education consistait à apprendre le respect, l’humilité et la soumission face aux grands de ce monde. Je crois que cette réponse ne convient pas à mon fils qui dit que ça ne lui servait donc à rien puisqu’il savait déjà tout cela et c’est là que sa sœur murmura, un sourire indescriptible aux lèvres : « Non, tu ne sais pas ce que c’est… Durant ton Education, tu connaîtras la soumission intimement et au plus profond de toi-même, tu ressentiras ce que tu n’aurais jamais cru pouvoir ressentir... » Un lourd silence s’abattit à table. Mon mari y mit fin en disant que maintenant Lorenzo en savait assez et qu’il était suffisamment grand pour se mettre à réfléchir seul au sens de ces paroles. Plus jamais le sujet ne revient à table et la vie reprit son cours.

Chaque jour, il suivait des cours théoriques pour façonner son esprit et pratiquait du sport pour façonner son corps, en compagnie de son père qui voulait faire de lui un noble complet, même s’il savait que ce serait sa sœur qui dirigerait le domaine, Lorenzo étant trop doux pour cela. Pourtant, il devenait de plus en plus un homme. Ses traits perdants les rondeurs de l’enfance et s’affinant pour devenir le beau jeune homme qu’il est aujourd’hui. Ceci est la fois la source de ma grande fierté et en même temps de ma plus grande angoisse, priant le ciel chaque soir pour qu’il ne tombe pas sur un maitre qui détruirait son innocent et le ferait tomber dans le vice pour le mener dans les enfers de la luxure empêchant ainsi son accès au paradis. Jusqu’à présent, je ne crois pas que le démon de la lubricité est frappé à sa porte puisque je ne l’ai jamais vu s’attarder une seule fois sur le décolleté d’une de nos servantes. Cependant, mais je pense que je me trompe, je crois avoir cru remarqué qu’il était resté interdit de longues secondes quand le jardinier avait osé enlever sa chemise lors d’une journée particulièrement chaude mais je ne pense que c’était juste l’œuvre du soleil qui devait gêner mon pauvre petit garçon.

Puis le jour fatidique de l’Education de mon fils, de mon ange arriva. Nous reçûmes la fameuse lettre et nous préparâmes sa valise pour Ambrosia. Pendant deux ans, je ne le reverrais plus, mon cher enfant. C’est une déchirure immense et je sais que je serais plus morte que vivante durant son absence. Je suis littéralement terrorisée par ce qui pourrait lui arriver dans les mains d’un maitre ou d’une maitresse ayant des mœurs étranges. Mon ange si innocent qui n’a jamais connu la douleur pourra-il supporter de pareils traitements ? Je n’en sais rien et ce qui me fait le plus peur, ce n’est pas qu’il ne supporte pas car je pourrais revenir auprès de lui et le protéger comme la mère aimante que je suis mais qu’il y prenne goût à cette débauche, ce libertinage écœurant et que mon ange devienne un ange déchu… Car ceux qui tombent de si haut dans la pureté pour descendre aussi bas dans le vice deviennent souvent pire que ceux qui avaient déjà un penchant pour la dépravation…

J’ai aussi peur pour lui, pour sa sécurité dans cette ville au plane l’ombre de la mort comme l’ont prouvés les récents événements avec cette affaire de meurtres. Je n’en ai pas parlé à mon fils ne voulant pas l’inquiéter alors qu’il va être abandonné dans cette ville mais moi, l’angoisse me glace le sang. Il va être lâché parmi les loups et maintenant, je me rends compte qu’à le surprotéger de cette manière, je ne l’ai nullement aidée à se préparer à cet événement pourtant indubitable… Il parait que Ambrosia connait un regain de prospérité et de sérénité mais je n'y crois guère. Cette ville renferme beaucoup trop de vices pour que l'association de mot "ville calme" trouve une résonance positive en moi. Je n’ai plus qu’à prier pour le salut de son âme sachant que son corps dans pareil endroit est quasi perdu d’avance, alors que je le vois partir de notre domaine par ce jour pluvieux de septembre.




Vous
Nom/surnom: Akuma
Avatar: Francisco Lachowski
Possibilité de prendre votre personnage en pv: Oui
Qui vous a amené jusqu'à Ambrosia?: un top site
Les mots de passe ont été envoyé?: envoyé !

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 6:36

Bonjour et bienvenue en Ambrosia

    Très belle fiche, qui comporte quelques fautes de ci de là dans la tournure des phrases cependant.
    Premièrement, vous venez d'Estalie puis-je savoir de quel côté? Ainsi que votre rang? (comte, duc etc).Une dernière chose, à la fin de votre histoire votre mère parle des meurtres, mais pas un seul instant de la nouvelle prospérité Ambrosienne et le calme de la ville. Puisque Lorenzo arrive en 1901 en août ou Septembre, il serait bon de l'évoquer.

    Voilà quelques modifications et renseignement et vous pourrez nous rejoindre.

Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu



Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 10:03

Veuillez m'excuser pour les fautes que j'ai oublié de corriger, il semblerait qu'écrire tard le soir ne me réussit pas. J'espère que cette fois-ci, je n'ai oublié nul mots discordants, écornés ou oubliés. J'ai aussi ajouté les éléments que j'avais omis de mettre. Ma fiche devrait, par conséquent, être parfaite, bien que ce soit un peu présomptueux de dire cela.

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 19:42

    [justify]Et bien je vous valide.

    Passe par ici pour vous trouver un maître ou une maîtresse. Pour gérer votre personnage, la chose se passe par la.

    N'hésite pas à rp malgré votre rang d'esclave. Vous pouvez vous mettre en situation comme vous en avez le désir tant que cela reste logique. N''hésite pas à me demander quoi que ce soit si vous avez un souci. Bon jeu, le flood vous est ouvert.

    Bienvenue Wink[/ljustify]


Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu



Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 19:50

Bienvenue

Voir le profil de l'utilisateur
David Clark
Le libertin


Messages : 1386
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2011

Situation : Célibataire

Carnets
Age: 34 ans
Métier: Libertin
Niveau rp: ouvert

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 20:13

Bienvenue! =)

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 21:18

Merci de votre accueil ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 21:31



Bienvenue sur ambrosia Like a Star @ heaven

Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas de Choiseul
I've got your kiss burning on my lips



Messages : 2087
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 31
Date d'inscription : 26/08/2011

Come to me with a gentle touch

Situation : Marié

Carnets
Age: 25 ans
Métier: Secrétaire de la reine
Niveau rp: Ouvert

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Lun 24 Oct 2011 - 21:44

merci merci !!

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Mar 25 Oct 2011 - 0:00

Bienvenue, jeune homme.

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Mar 25 Oct 2011 - 1:06

Je vous remercie, monsieur. ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Mar 25 Oct 2011 - 1:17

Et n'hésite pas à venir flooder avec nous! =)

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Mar 25 Oct 2011 - 1:28

Avec plaisir! Je suis d'ailleurs entrain de m'amuser à lire ce qui a été dit dans le flood x)

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Mar 25 Oct 2011 - 4:40

Bienvenue, Monsieur!

Voir le profil de l'utilisateur
Circée Tintagel
Lady Dawn



Messages : 579
Date de naissance : 21/06/1992
Age : 24
Date d'inscription : 13/08/2010


Carnets
Age: 24 ans
Métier: Marchande de fleurs
Niveau rp: 2 en cours

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Mar 25 Oct 2011 - 5:29

merci beaucoup, belle demoiselle ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups Aujourd'hui à 20:10


Contenu sponsorisé




 

Lorenzo Di Valencio ou l'agneau laché parmis les loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Esclaves-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact