Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 ¤¤ Militaire reclus ¤¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Mar 30 Juil 2013 - 16:06

© Arrogant Mischief sur Never Utopia
IAN CARMICHAEL di FORNESE

« La valeur d’un général réside dans sa stratégie et non dans son courage. »


۞ NOM : di FORNESE
۞ PRÉNOM(S) : Ian Carmichaël
۞ SURNOM :
۞ AGE : 42 ans
۞ SEXE : Hétérosexuel
۞ METIER: Officier de sa majesté, Capitaine
۞ GROUPE: Noble
۞ RANG DESIRE: Tout est question de stratégie

۞ AVATAR : Kenneth Choi
۞ DOUBLE COMPTE ? OUI

LE PERSONNAGE

CARACTERE:
Le caractère de l'homme n'est plus celui de l'enfant. La mort de son enfant l'a changé au plus profond de ses entrailles. La jovialité, la légèreté s'en sont allées pour laisser la place à la rancune, la colère et à l'animosité envers le genre humain. La patience ne semble plus être son fort également. Pourtant, lui, grand stratège de l'armée de sa majesté abonné aux observations pouvant durer des heures. L'étincelle de vie qui était la sienne s'est éteinte brutalement. Néanmoins, quelque part, elle ne demande qu'à revenir, qu'à habiter de nouveau le regard noir de l'homme.
Il n'est pas brutal, ne l'a jamais été excepté sur un champ de bataille. C'était un homme bon, doux avec sa famille, les femmes qui ont partagé sa couche, ses domestiques. Parfois, il se surprend à regretter cette absence de tendresse qui adoucissait ses retours à la maison. Puis, se rappelant la traîtrise de son épouse, il se referme sur lui, faisant preuve d'une dureté de caractère sans limite.
A 42 ans, Ian est un homme brisé qui ne sait plus faire confiance aux autres et qui enfouit son chagrin, ses capacités intellectuelles dans les brumes de la solitude alcoolisée.

PHYSIQUE:
Ian n'est pas un géant (1m73), ses origines génétiques en sont responsables. En revanche, il est parfaitement taillé en rapport. Son activité professionnelle l'a contraint durant plusieurs années à faire attention à son allure, à sa santé. A noter bien évidemment un changement depuis 3 ans, une brioche est apparue ainsi que des cheveux blancs et des traits fermés. Lui, souvent avec le sourire, ne l'aborde plus depuis cette nuit tragique. Son regard, lui aussi, a subi des changements : les prunelles noires se sont foncées et ne s'éclairent plus. Les émotions ne sont plus reflétées sur le visage de cet homme marquée par une cicatrice s'étalant du front au menton.
Si une femme devait le voir nu, elle remarquerait un dos lacéré de cicatrices dues à son activité militaire. Elle pourrait également poser ses yeux sur une brûlure laissée par une balle au niveau de sa cuisse gauche. Si elle passe son doigt sur la marque, elle peut sentir un reste d'acier placé sous la peau. L'homme a aussi des cicatrices sur les avants bras et son torse, autres souvenirs de la nuit fatidique.
Depuis 3 ans, il n'a plus porté son uniforme et erre en tenue d'intérieur quasi en permanence. Plus personne ne l'a vu arborer costumes et tenues de ville depuis la perte de son fils et de sa femme. Et pourtant, c'était un homme soucieux de son apparence lorsqu'il n'était pas en tenue militaire.

HISTOIRE DU PERSONNAGE

De sa plus petite enfance, ce militaire n’a guère de souvenirs. Originaire de contrées lointaines, il a été recueilli par une famille ambrosienne appartenant à la noblesse alors que sa mère était morte en couche, le 3 janvier 1860. C’est la raison pour laquelle aucune ressemblance n’unit ce fils à ses parents. Cependant, les liens du sang n’auraient sûrement pas été plus forts que les liens du cœur qui unissaient cette famille composée seulement de trois personnes. Les di Fornese avaient attendu longtemps leur paternité, ils avaient tous deux 50 ans lorsque le petit homme est venu combler le manque affectif. Entouré d’amour et d’attention, Ian ne pouvait que devenir un adulte épanoui.

Si ses parents lui enseignaient la tendresse, l’amour, l’honnêteté, des précepteurs se chargeaient du reste. Ian a rapidement montré des capacités de mémorisation et de logique, lui permettant d’avancer vite dans l’apprentissage des différentes disciplines suivies. Aimant la culture de toute sorte, il a très tôt couru régulièrement après les expositions en tout genre et les soirées littéraires ou autres. Aussi, est-ce avec une tête bien faite qu’il a abordé l’étape de l’éducation, la noblesse de ses parents adoptifs justifiant cette obligation. C’est dans les sous-sols du palais qu’il a découvert la méchanceté, la roublardise et qu’il a dû apprendre à se défendre contre des oppresseurs malveillants. D’ailleurs, de cette époque, il garde une cicatrice entre ses omoplates et un durcissement des traits de son visage. Lui autrefois jovial devient un homme sur la réserve. Il observe le monde qui l’entoure et met en place une stratégie pour ne plus être la tête de turc de ces gosses de riche capricieux et sans aucune morale.

Quelques mois après, un officier de l’armée vient le chercher pour l’emmener en mer avec lui. Ce nouvel éducateur (son ancienne maîtresse ayant passé de vie à trépas) forme Ian à l’art de la guerre et aux armes. Durant un peu plus de deux ans, le jeune di Fornese va donc apprendre à devenir un militaire au service de sa Majesté. Bien évidemment, en tant qu’esclave, il ne va jamais sur le terrain, il est cantonné aux tâches subalternes. Il est même moins bien traité qu’un troufion de base. Pourtant, cela ne freine pas la soif de connaissance de l’homme en devenir. Au contraire. De sa petite place, il peut observer, retenir et réfléchir à de meilleures tactiques de combat.

Lors de l’entretien avec le roi, il affirme vouloir intégrer l’armée. Quelques mois plus tard, au grand désespoir de sa mère, il part vers des contrées lointaines où la paix ne règne pas. Militaire de base, il rampe dans la boue, accomplit des missions périlleuses, transporte du matériel plus lourd que lui. Il écrit tous les jours à ses parents pour les rassurer et cela durant les trois ans nécessaires pour mener à bien cette première campagne. A son retour, il apprend que sa mère se meure. Il restera à son chevet jour et nuit jusqu’aux derniers souffles. Avant qu’elle ne s’éteigne, elle lui fait promettre de toujours rester le jeune homme qu’ils ont fait de lui et de ne pas gâcher son intelligence. Une fois le chagrin passé, Ian entreprend de gravir les échelons de l’armée. Deux ans plus tard, il est devenu capitaine. Il a mis aux services de ses supérieurs son sens de la logique pour établir des stratégies permettant de prendre le dessus sur l’adversaire avec le moins de perte possible dans le camp royal.

Vient le jour où son père décède. Cette fois, aucune promesse n’a été donnée, le temps ne l’a pas permis. Ian n’était pas là. C’est un reproche qu’il se fait encore aujourd’hui. Héritant de la petite maison dans la capitale, le jeune homme de 28 ans se met en quête d’une épouse pour perpétuer la lignée des di Fornese et éviter que leur noblesse s’éteigne. Aucun titre particulier à défendre, juste des possessions à transmettre. En effet, la famille di Fornese possède un domaine sur leur île natale - l’île Meria - de plusieurs hectares sur lequel sont cultivées plusieurs variétés de fruits. Ainsi, il est le voisin des de Mertueil et des de Sade. D’ailleurs, de ses voisins, il n’a retenu que l’espièglerie de la cadette de Mertueil. C’est d’ailleurs la seule personne des terres voisines que le jeune homme appréciait et connaissait. 11 ans les séparaient mais il a apprécié avoir une petite compagne de jeu sur laquelle veiller. Même si cette complicité n’a duré que peu d’années compte tenu de son âge actuel.

A 35 ans, le capitaine trouve enfin la femme qu’il désire comme épouse et mère de son enfant. Une jeune femme au physique ordinaire mais douce et tendre. Elle lui rappelle par ces côtés-là, celle qui l’a aimé comme une mère. Quelques mois suffisent pour que l’union soit officialisée devant Dieu et les hommes. Une cérémonie intime, l’homme n’aimant pas le faste lié à la noblesse et préférant la sobriété de l’armée. Le soir des noces, il voyait sa femme nue pour la première fois. En homme vertueux, il avait jusque-là refusé de partager la couche de Eleanor  de Groënne, de 13 ans sa cadette. Il avait eu des femmes dans son lit, mais ce n’étaient que des femmes de passage, sans aucune importance. Deux ans plus tard, un petit garçon poussait son premier cri. A partir de là, Ian a délaissé Eleanor, se concentrant sur le petit être à entourer d’amour et de présence. Ainsi, l’homme se partageait entre son métier et l’éducation de son fils, refusant même à son épouse le droit de partager la même chambre. Il avait fait aménager la nurserie dans sa chambre d’homme pour être au plus près de Théomin di Fornese.

Seulement, tout fin stratège qu’il soit, il n’a pas pu anticiper les évènements du 30 janvier 1899. Son épouse délaissée s’est perdue dans d’autres bras que les siens et a trouvé l’amour auprès d’un homme du peuple de son âge. En voulant s’enfuir avec Théomin, elle a provoqué la colère de Ian, rentré plus tôt de la caserne. Celui-ci a poursuivi les fuyards sans se préoccuper de la neige et du froid ambiant. Or, le cheval qu’Eleanor montait, son fils contre son cœur, a glissé sur une plaque de gel, envoyant ses passagers dans le décor. Le militaire a hurlé en voyant la masse humaine dégringoler la falaise. Voulant les rattraper, il s’est élancé à leur suite oubliant la nuit qui les entourait, le froid qui engourdissait ses gestes. Résultat, il ne les a pas sauvés et garde, de cet épouvantable évènement, une cicatrice au visage allant de son front à son menton.

Une petite parenthèse cependant est à faire dans cette histoire. Le cheval ayant aidé à la fuite de la femme infidèle a été abattu par Ian dès qu’il a pu se lever de son lit. En effet, la nuit fatidique, il est tombé dans les pommes suspendu à une branche. Ce sont les domestiques qui l’ont tiré de là et qui l’ont entouré du mieux qu’ils ont pu. Ian a déliré plusieurs jours avant de tomber dans un coma de quelques semaines. La fièvre et le refus de la douleur ont motivé cette situation d’auto défense. Il est toujours suivi par la faculté, même trois ans plus tard.

Ce jour funeste a marqué la vie de l’homme qui depuis vit reclus dans une maison isolée sur l’île natale des di Fornese. Refusant un quelconque visiteur, il a pris un congé sans soldes et ne se rend plus sur aucun champ de bataille. Seul son plus vieil domestique peut encore l’approcher. Heureusement, ainsi, Ian se nourrit toujours et ne laisse pas totalement la mort l’envahir. Les évènements qui ont marqué Ambrosia lui ont été relatés par Séraphin, son domestique donc. Si l’affaire de Voisin n’a suscité chez lui aucun intérêt, l’histoire de l’ombre a ravivé en lui son goût de la stratégie pour trouver un espion le replongeant dans ses souvenirs militaires. Il reste un fin stratège et pourrait être bien plus utile à l’armée de sa majesté qu’enfermé dans cette maison où les fantômes se bousculent.

A notre qu'à ce jour, Ian est seulement Capitaine de l'armée de sa majesté car il a été rétrogradé suite à sa désertion. En effet, l'armée considère que la non reprise de ses fonctions suite à son veuvage soudain est une mauvaise action à sanctionner mais n'a pas jugé utile d'aller plus loin. L'homme est un fin stratège qui doit encore beaucoup apporter aux militaires d'Ambrosia et un jour, il devra réintégrer ce corps, cette famille qu'il a délaissé depuis 3 ans maintenant.

۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Savanah ^^
۞ AGE DU JOUEUR : 36 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS TROUVELE FORUM ? J'y suis déjà.
۞ LEGUE DE VOTRE PERSONNAGE EN PV Si devenu important, oui
۞ LES MOTS DE PASSES ONT ETE ENVOYE : Oui ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Ian Carmichaël di Fornese
Tout est question de stratégie
avatar

Messages : 85
Date de naissance : 16/07/1978
Age : 39
Date d'inscription : 30/07/2013


Carnets
Age: 42 ans
Métier: Capitaine de sa Majesté
Niveau rp: Ouvert

MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Mer 31 Juil 2013 - 14:16

Bonjour et bienvenue en Ambrosia

    Voilà un personnage délicieusement mené qui m'a laissé une délicieuse impression à la lecture, quelle histoire mon cher!Quelle vie brisée! Je suis heureuse de te valider et de te souhaiter la re bienvenue en Ambrosia, je sais que tu connais tous les passages nécessaires pour te retrouver parmi nous!

    Amuses toi bien (encore) avec nous!

Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu

avatar

Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Mer 31 Juil 2013 - 14:31

Je vous souhaite la bienvenue parmi nous, Monsieur Di Fornese..

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Mer 31 Juil 2013 - 18:29

* grogne quelque chose qui doit ressembler à un merci *

Voir le profil de l'utilisateur
Ian Carmichaël di Fornese
Tout est question de stratégie
avatar

Messages : 85
Date de naissance : 16/07/1978
Age : 39
Date d'inscription : 30/07/2013


Carnets
Age: 42 ans
Métier: Capitaine de sa Majesté
Niveau rp: Ouvert

MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Mer 31 Juil 2013 - 19:16

Bienvenue parmi nous ^^

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Ven 2 Aoû 2013 - 10:40

Bienvenue capitaine di Fornese !

Sans doute nos deux persos se sont-ils croisés aux pieds de sa majesté quelques fois ?

(Amuses toi bien Very Happy)

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Sam 3 Aoû 2013 - 21:09

Il me faut un lien avec un tel homme... cela n'est rien de moins que la plus logique des évidences...

Enfin si la chose vous intéresse...

Dans tous les cas, je vous souhaite la bienvenue parmi nous...

Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/t1803-des-liens-civilises-a-defaut-d-amour-conjugal#59761 http://ambrosia.forums-actifs.com/t1586-aymerie-c-v-de-rochechouart-de-bosset-_-terminebis http://ambrosia.forums-actifs.com/t1595-aymerie-cv-de-rochechouart-de-bosset-_-un-lemovice-inconsolable#55008
Aymerie de Rochechouart
Ce qu'il faut d'ambition pour assumer sa suffisance…
avatar

Messages : 142
Date de naissance : 05/02/1971
Age : 46
Date d'inscription : 01/07/2012

Réflexion avant l&#39;action

Situation : veuf

Carnets
Age: 32 ans
Métier: Secrétaire d'état de la Ministre d'Education
Niveau rp: 2/3_ Négociable

MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Sam 3 Aoû 2013 - 21:26

* grogne un merci à la demoiselle en rajoutant * Si vous le dites ...

* puis vers l'homme * Même si je suis de 10 ans votre aîné, pourquoi pas ... (voyons ça par mp)

Voir le profil de l'utilisateur
Ian Carmichaël di Fornese
Tout est question de stratégie
avatar

Messages : 85
Date de naissance : 16/07/1978
Age : 39
Date d'inscription : 30/07/2013


Carnets
Age: 42 ans
Métier: Capitaine de sa Majesté
Niveau rp: Ouvert

MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤ Dim 4 Aoû 2013 - 20:13

je vous souhaite la bienvenue dans ces lieux...^^

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ¤¤ Militaire reclus ¤¤


Contenu sponsorisé




 

¤¤ Militaire reclus ¤¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Nobles-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact