Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 Francesco Sacretti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Francesco Sacretti Dim 14 Nov 2010 - 20:51

Votre personnage

Nom: Sacretti
Prénom: Francesco
Surnom: Incassable
Age: 49 ans
Sexualité: Homosexuel
Métier: Fossoyeur
Groupe: Peuple
Rang désiré: La mort vous va si bien

Caractère:

Je suis ce que les enfants appellent « le monsieur qui fait peur », l’ombre qui hante le cimetière d’Ambrosia en brandissant ma pelle pour faire fuir les gamins égarés la nuit venue. Je ne suis pourtant pas quelqu’un qui se fait remarquer, loin des mondanités de la cour, je vis seul et la mort est désormais toute ma vie. Je suis totalement associable il est vrai, je ne parle guère aux visiteurs sauf pour leur indiquer le chemin à suivre pour trouver les tombes qu‘ils recherchent. Un brin de folie, beaucoup de sadisme, je suis en adoration devant les cadavres, et ceux qui désormais dorment sous mes pieds. Beaucoup me prennent pour un simplet, et cela me fait rire. La mort me fascine et je peux rester de longues heures à contempler un animal à l’agonie avant de lui porter le coup fatal. Peut-être devrais-je essayer ceci sur un humain un jour ?

Physique:

Je suis plutôt grand et mince, mais avec toutefois une bonne musculature que j’entretiens en creusant des trous pour y mettre les cercueils. J’ai une pilosité assez développée, mes cheveux frisés sont coupés courts, un peu sales souvent, mais j’ai une moustache et un bouc que j’entretiens aussi bien que les allées du cimetière et c’est ma grande fierté. J’ai une particularité physique surprenante : je me désarticule. Mes os craquent souvent, et j’arrive à tourner mon bras ou ma jambe complètement, séquelles de mon passé, ce qui fait souvent peur aux gens qui me croisent et qui me prennent pour un monstre de cirque. Mon regard sombre et ma voix très grave ne font qu’accentué ce détail physique anormal. Mon corps possède de grosses cicatrices dans le dos et sur le ventre, souvenirs d’un accident de ma jeunesse.

Histoire:

Cet homme que vous voyez dans les allées du cimetière d’Ambrosia, cet homme qui pourtant ne semble pas être un fantôme malgré une démarche lente et un regard vitreux, et bien cet homme, c’est moi, et je suis mort trois fois déjà. Qui aurait pu imaginer que la Grande Faucheuse m’en voulait autant ?
Ce petit cœur qui battait lentement dans le ventre de ma mère était déjà condamné. Les médecins avaient peu d’espoir et disaient à mes parents que je ne survivrai pas à l’accouchement. C’était sans compter ma détermination. Ma mère accoucha et mon cœur cessa de battre une fraction de seconde avant de reprendre sa course sans que personne ne puisse comprendre comment cela avait pu arriver. On m’idolâtra en remerciant le Seigneur de m’avoir sauvé. J’étais l’aîné d’une fratrie de trois garçons et une fille. Mon enfance se passa normalement dans une région lointaine bercée par le soleil dans une riche famille.

Je m’appelais Lucas Di Esperanza, un enfant qui était tout de même fasciné par la mort. Il m’arrivait souvent d’avoir des moments d’absence totale en regardant un animal mourir ou en traînant dans le cimetière abandonné de la ville à contempler des petits ossements que j’avais déterrer au grand dam de mes parents. Un jour où j’étais seul dans la rue je vis un chat écrasé. Comment vous expliquer la joie que j’éprouvais en voyant ses intestins sortir de son ventre, sa fourrure tigrée tachée de sang, les fourmis entrant dans ses narines et les mouches se posant sur ses tripes. J’étais totalement obnubilé par cette vision que je ne vis pas la calèche fonçant sur moi. Ce fut là ma deuxième mort. Mon corps était en très mauvais état. On essaya de me sauver mais mon cœur s’arrêta à nouveau. On me fit un massage cardiaque et au bout d’une minute il se remit à battre. Mais de cet accident j’ai eu de graves séquelles. Je restais alité durant près d’un an, avec d’horribles cicatrices sur le corps. Mes articulations commencèrent à être incontrôlable et je dus réapprendre à marcher.

J’adorais faire peur à ma mère en tournant complètement mon bras et simulant la mort. Mais elle ne trouvait pas cela très drôle. Je devins peu à peu un enfant terrible, faisant les 400 coups avec une bande de petits voyous et à ma majorité mon père m’envoya à Ambrosia pour y suivre l’Education. J’étais loin d’imaginer ce qui m’attendait là-bas.
Pendant des années j’eus un maître sadique. Il ne cessait pas de m’humilier tant et si bien que je commençais à me recroqueviller sur moi-même. Je ne parlais que peu, j’obéissais aux ordres sans broncher, je devenais un zombie n’ayant plus la force de penser si c’était bien ou mal. Mon maître s’amusait d’ailleurs à voir jusqu’à quel point j’arrivais à me déformer. Il me laissa comme cela en me demandant de ne bouger que lorsqu’il le voudra. Je suis restée ainsi sans manger ni boire durant quatre jours. Et bien sûr, ma troisième mort arriva… Mon cerveau n’était plus irrigué d’avoir mon corps sans dessus-dessous, et je tombais dans un coma qui dura près de deux mois. Les médecins là encore disaient que j’allais y rester. Mais un beau matin mes yeux s’ouvrirent.

C’est à ce moment là que le roi me dit que j’étais près. Il me donna une place très importante, informateur. Je devais en effet l’informer de ce qu’il se passait à Ambrosia, s’il y avait des gens qui se soulevaient contre la monarchie en silence. Grâce à mes compétences, j’avais pu faire emprisonner quelques malfrats. Mais je ne pus empêcher une personne de se retourner contre moi. Je suis sûr que c’était une personne proche du roi, un noble, mais je ne savais malheureusement pas qui cela pouvait être. De fausses accusations furent portées en prétendant que je me servais de mon statut d’informateur pour me couvrir de tout soupçon en disant que je négociais avec des hommes des bas fonds pour tuer le roi. C’était bien évidemment totalement faux. Mais le roi ne me faisait plus confiance et me renvoya du Palais. Je n’avais plus rien, les nobles qui m’appréciaient ne me firent plus confiance et ne m’aidèrent pas quand je vins frapper à leur porte. Il ne me restait plus qu’une chose à faire, intégrer le peuple sous une autre identité.

Je me nomme désormais Franscesco Sacretti et je suis dans l’élément qui me correspond le mieux, la mort. Je vis dans une petite cabane avec vu sur l‘un des plus grands et étonnant jardin d‘Ambrosia. Sauf qu’à la place des fleurs ou des arbres fruitiers, ce sont des croix et des tombes en pierre qui illuminent mon jardin. Je suis le fossoyeur du cimetière d’Ambrosia. Ma fascination pour la mort n’a fait que s’accroître durant ses années. J’adore le mausolée de la famille royale, c’est un endroit parfait pour assouvir ses pulsions sexuelles avec de jeunes hommes qui étaient venus voir la tombe de leur famille et qui se retrouvent les fesses à l’air sur la pierre froide à l’abris des regards. D’ailleurs j’ai fait la rencontre d’une femme il y a quelques temps. Elle s’appelle Amélia Lassourin, une sorcière qui pratique des messes noires et qui me demande parfois de la fournir en ossements ou autres contre un peu d’argent. Elle est un peu folle, mais c'est une femme dont j'apprécie la compagnie, chose que je n'ai pas beaucoup dans mon isolement.

Le roi est mort depuis mon exil forcé et sa fille, la Reine Lilith a repris le flambeau de son père. Je me souviens encore d’elle alors qu’elle n’était qu’une enfant insouciante. Je l’ai revu pour la mort du Comte De Voisin, c’est moi qui est creusé son trou d’ailleurs. Je ne sais pas si elle se souviens de moi, mais durant l’enterrement je me cachais sous mon chapeau évitant de croiser les regards de la haute. Depuis quelques semaines, Ambrosia est sous effervescence. L’empoisonnement du Comte et les incidents qui s’en suivirent ne font qu’accroître les craintes et les peurs des gens. J’ai d’ailleurs creusés deux ou trois trous d’avance, on ne sait jamais. Au fond de moi j’espère retrouver un jour ma place dans cette ville en apportant à la Reine les coupables qui tourment Ambrosia. C’est qu’habiter dans un endroit pareil nous apprend beaucoup de choses, surtout lorsqu’il y a des visiteurs inattendus…


Vous
Nom/surnom: Mister T
Avatar: Serj Tankian
Possibilité de prendre votre personnage en pv: Oui
Qui vous a amené jusqu'à Ambrosia?: La Grande Faucheuse elle-même
Les mots de passe ont été envoyé?: Oui

Voir le profil de l'utilisateur
Francesco Sacretti
La mort vous va si bien

avatar

Messages : 178
Date de naissance : 16/03/1981
Age : 36
Date d'inscription : 14/11/2010


Carnets
Age: 49
Métier: Fossoyeur
Niveau rp: Fermé

MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Dim 14 Nov 2010 - 20:59

Bonjours et Bienvenue en Ambrosia

    Une fiche simple et délicieuse, bienvenue en Ambrosia, vous êtes validé

Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu

avatar

Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Dim 14 Nov 2010 - 21:08

Je vous remercie Madame La Maîtresse du jeu !

Voir le profil de l'utilisateur
Francesco Sacretti
La mort vous va si bien

avatar

Messages : 178
Date de naissance : 16/03/1981
Age : 36
Date d'inscription : 14/11/2010


Carnets
Age: 49
Métier: Fossoyeur
Niveau rp: Fermé

MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Dim 14 Nov 2010 - 21:12

Bienvenue Monsieur, il me semble ne plus me rappeler de votre visage, l'enfance...mais votre histoire par contre

Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/t31-lilith-de-choiseul http://ambrosia.forums-actifs.com/t21-sa-majeste-lilith-de-choiseul

_________________





Lilith de Choiseul
Reine, mère et épouse

avatar

Messages : 9000
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2010



Situation : Mariée

Carnets
Age: 28 ans
Métier: Reine
Niveau rp: 11/11

MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Dim 14 Nov 2010 - 21:28

Laurenzo frissonne en entendant les os craquer.

Bienvenue Monsieur. J'espère vous croiser ailleurs que dans votre cimetière.

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Dim 14 Nov 2010 - 21:42

*imagine le fossoyeur contorsionniste à la Maison Close*
Bienvenue !

Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine Duval
Mystérieuse beauté froide

avatar

Messages : 5552
Date de naissance : 16/03/1981
Age : 36
Date d'inscription : 12/05/2010




Carnets
Age: 41
Métier: Gérante de la Maison Close
Niveau rp: Fermé ! 3/3

MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Lun 15 Nov 2010 - 0:18

Bienvenue.

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Francesco Sacretti Lun 15 Nov 2010 - 0:44

Vous faite un drôle de métier monsieur ! Bon retour chez vous. Il n'y a plus qu'à espérer que vous ne serez jamais débordé !

[Amuses toi bien Moreno Wink ]

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Francesco Sacretti


Contenu sponsorisé




 

Francesco Sacretti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Peuple-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact