Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 Monsieur de Longsoupir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 12:51

Votre personnage

    "Non Monsieur, je n'ai pas le temps, vous le voyez bien, je suis fesse nu, je cours après ma dame. Elle s'échappe, elle me boude, MOI, le plus grand des libertins, qui l'aime, qui a le coeur épris, qui ferait tout pour elle. Elle veut que je sois fidèle, j'aime certes mais je ne suis pas cochon qu'on met en laisse. MA DAME revenez, voyons! Je vous courrais après nu à Ambrosia s'il le faut, mais je vous suivrais jusqu'à la mort!"
    Nom:
    Et voilà donc que Monsieur Clark, prince de sang désormais, court, la fesse nu comme il le dit, tandis que le courtisan, l'air désabusé, le regarde faire.
    Prénom:
    David Clark,quatrième d'une grande fratrie, fils de Bruminti, cousin de la reine et Libertin à ses plus grandes heures. Il court regardez le, après cette femme qui s'enfuit folle de rage et de passion.
    Surnom:
    "Voyons Ma Dame, on ne m'appelle pas Monsieur de Longsoupir pour rien, j'ai une réputation, une image à donner, je ne peux pas n'aimer que vous.
    Age:
    "A 33 ans, c'est bien trop tôt, peut être déjà avec une corde autours du coup. Le mariage, les fiançailles, vous n'y pensez pas. Soyez raisonnable Ma Dame, soyez le un peu!
    Sexualité:
    "J'ai encore bien des femmes à aimer, à sublimer, à leur montrer qu'elles sont des déesses. Des hommes à chevaucher comme le cavalier chevauche sa monture. J'ai des courbes à mordre, mon corps m'appartient et mon corps veut s'enhardir de sueur, s'endiabler de possession,mon cœur est tout a vous mais apprenez à partager. Vous ne voulez pas que je rendes malheureuses ses femmes qui soupirent dans mes bras, ses hommes qui ne savent pas qu'ils aiment les membres durcit et virile. Allons Ma Dame, soyez raisonnable"
    Métier:
    Le libertin a cette force dans ses paroles, il croit en ce qu'il dit et il le dit avec passion. On ne résonne pas un homme tel que lui. Il est désormais à la tête de l'entreprise de la famille, plaisir et déplaisir en même temps, d'une part plaisir, l'argent rentre, déplaisir, responsabilité. Lui qui en silence dirige le Manoir aux délices, lieux extrêmement privé d'une sphère particulière d'Ambrosia. Là où se retrouve les libertins et libertines, visages couverts et corps dénudés!
    Groupe:
    Désormais Noble, il a toujours aimé être de ceux que l'on courtise et qui courtise. Courtisan dans l'âme, la noblesse de sang, prince de sang, il trouve cette idée fort plaisante, compliqué dans l'histoire mais délicieuse idée.
    Rang désiré:
    "Monsieur de Longsoupir" comme il se fait appeler est libertin et aime cela. Tout autant que courtiser. Laissons le courir, nous reviendront le voir plus tard.


    Caractère:
    Si vous lui demandez qui il est, Monsieur vous dira, je ne suis qu'un libertin. C'est bien cela qui le caractérise en tout premier lieu. Séducteur, rusé, il aime et se passionne pour chaque chose concernant ce trait de caractère, mais le restreindre à cela, serait mentir. David est un courtisan, un libertin, un homme d'affaire, un fils et un frère. Oui, tout cela. Il n'est point complexe, il n'a point de sombre pensée, ni de désirs inavoué. Ce qui serait un comble pour un libertin. On le dit provoquant et impertinent, il l'est. Autant est ce sa façon d'aimer les siens, autant c'est sa manière de remettre certaines personnes à leur place.
    Rien ne doit lui échapper, c'est un obstiné, il s'entête parfois, mais c'est ainsi. Il aime, il se passionne, et c'est dans sa voix, sa manière de parler que vous l'entendrez. Il aime sa famille, mais c'est un petit cachotier, et il n'avouera jamais aux siens que c'est lui qui dirige le Manoir aux Délices. Sa mère risquerait de mourir sur le coup, ses soeurs, disons que les réactions lui semble mitiger, et cela ferait rire Jack de le voir se faire pourrir. Ce n'est pas qu'il craint sa famille, c'est juste qu'il y a une partie privée qui ne doit pas les atteindre, non, être un frère irréprochable, c'est d'une importance capitale. Certes on le sait coureur de jupon, frivole, libertin, mais on ne sait pas qu'il est Monsieur de Longsoupir et Dieu merci, cela ne doit pas se savoir par les siens. Sauf Jack mais c'est bienveillamment qu'il apprend au garçon à devenir un homme!
    En outre, David est amoureux, hélas, un libertin amoureux, nous aurons tout vu. D'une peintre, une artiste, Deborah de Vélière, une libertine, jalouse, lui il ne l'est pas. Non, se restreindre à un corps, quelle idée, il veut bien l'aimer mais la corde au cou! Jamais. Il n'est point jaloux, il n'est point bagarreur pour une femme, quand on a le cœur, laissons le cul en paix.
    Physique:
    Avant toutes choses, avouons le,c'est un bel homme. Et ce qui le caractérise le plus, c'est son sourire. Un sourire à faire pâlir les plus beaux diables. Dents blanches, charme certain, ce petit quelque chose qui fait que Monsieur Clark est homme à femme, homme à homme et séducteur invétéré. Il porte les cheveux longs, aux grès de ses envies peut les couper du jour au lendemain mais vous le verrez toujours apprêté comme il se doit. Dans un monde d'apparence, après tout, le principal est la vêture.
    Bien fait de corps autant que d'esprit, il sait qu'il plait et aime à plaire. Ainsi Mesdames, jeunes vierges, et beaux hommes ne vous étonnait pas de ses yeux bleus qui vous assènent d'oeillades possessive. Il regardera toujours à la naissance du cou d'un homme, là où l'on devine le corps, il se retournera souvent sur la taille d'une femme. Ainsi est Monsieur de Longsoupir
    Histoire:
    Mais chut, le voilà qui revient, rhabillé, la démarche de lion, sûr de lui, il est temps qu'il nous raconte sa vie. Enfin s'il en a l'envie...

    "Vous racontez ma vie? Oh Diantre que c'est long et fastidieux. Loin de moi la paresse mais ma soeur, ma petite Amé' ne vous a pas tout raconté déjà? Faudrait il encore que je fasse ce fastidieux travail sur Notre famille. Je vais m'ennuyer. Mais je cède à votre minois, vous êtes si charmants....
    Et bien, commençons. Je suis né, oui, tout le monde vient au monde non? Était-ce en hiver ou au printemps? En hiver, oui, déjà, je venais au monde pour me blottir sous les couettes douces, meilleur saison pour combler les corps de sa chaleur; Bien que l'été soit tout aussi savoureux, les plaisirs au bords de l'étang...ahem. Bref.
    Je venais en vérité un mois à l'avance, avide que ce monde me soit livré. Fils de bruminti, quatrième d'une belle fratrie, à peine ma naissance fut que j'exigeais déjà le sein de ma mère. Il faut se nourrir. Mes soeurs déjà me chouchoutaient, mes soeurs, je les accuse gentiment de m'avoir nourri de l'envie d'être le chouchou de ses dames, oui. Notre père tenait la maisonnée et la production, nous l'aidions, mais rien de bien extravagant ne siégeait en la maisonnée. Ma petite soeur venant au monde, il semblerait que dans mon esprit d'enfant, j'avais décidé d'être son protecteur. Moi! Frère parmi les frères, ma soeur, ma petite perle. Je l'aime énormément, comme un frère et chassez immédiatement les idées perverses de l'inceste pas de cela chez nous, je laisse ses idées à d'autres.
    Déjà à dix ans, j'avais le gout des femmes et observais les servantes en cachette, nourrissant au fond de moi, un gout certain pour la provocation, aux grands dames de ma mère. Cher maman, si je ne vous avais pas, je bouderais.
    Six ans cependant après la naissance de Jack la guerre nous prit Père et Frère, insolente armée, jamais je ne serais soldat. Non, je serais amoureux de la vie et amoureux des corps, décision fatale et importante pour un enfant de dix huit ans. Enfant...oui je pousse un peu. A seize ans j'étais déjà le don juan de l'île fricotant avec les belles et parfois les beaux dans les meules de foin ou près des rivières. Ciel, certain insolentes voulaient le mariage, je ne demandais rien de plus que les cuisses, pas de corde pour mon cou!
    20 ans à peine et Ambrosia, prémices de l'amitié et des bêtises insouciantes. Je rencontrais Mathilde, comtesse de Vélicieux, charmante femme, enrobée de chair et sans que nos corps se rapprochent, nos esprit eux s'adorèrent. Diable, elle m'apprenait,à aimer, à prendre les plaisirs et nos conversations libertine reste encore ancré dans ma mémoire. Qu'aurais-je fais sans elle! Nous étions à la cour, nous étions à la ville, Libertins et Assassins de bienséance. Je rencontrais aussi l'ancien époux de ma soeur, ami de toujours. Mais je fus peu ravi qu'il en tombe sous le charme. Je l'avoue, cela contraignait ma soeur à une vie de noblesse et en aucun cas j'en étais d'accord, cela signifiait Education. Beurk.

    Et alors que je faisais ma vie, Amé' faisait la sienne, et cette vie méchante prenait à ma soeur son sourire délicieux. J'en aurais bien arraché les bourses de Dieu, si je croyais en son existence. Mais j'avais d'autres projets et je n'étais pas vraiment à trouver Dieu ni l'un de ses serviteurs s'il en existait.
    25 ans, Ambrosia, moi et Mathilde, un manoir posé sur une des petite presque île de l'ile. Le Manoir aux délices. Ah, charmante idée, ma soeur organise des dîners, j'organise des soirées libertines et la sphère bien privée de ce royaume, la sphère décadente y est invité par petit carton que l'on glisse silencieusement dans les boites aux lettres ou dans les corsages aussi. On y va masqué, on s'abandonne aux plaisirs les plus insidieux et on savoure la vie et ses plaisirs. Mais chut, c'est un secret et peu sont au courant. Je vis là bas, j'aime y vivre, Mathilde est une veuve charmante et complice de bêtise. Jack seul connait, je l’ai invité là bas plus d'une fois.
    Il y a trois ans, je rencontrais Deborah, ma jolie petite artiste. Libertine délicieuse qui captura mon corps, mais voyons, point d'attache, qu'elle prenne mon cœur, je garde mon cul et l'entraîne vers différentes couches. Ainsi je vis, ainsi je suis.
    Ambrosia ne fut plus trés calme cette année. Mort d'un comte, meurtre d'une prostituée, ah, j'aurais du aller les consoler mieux que cela, je les ai délaissé les pauvres, empoisonnement, attaques, fausse mort et futur exécution. Beaucoup de chose à retenir. Surtout le divorce de ma soeur. Le plus important. George tu es un con, un ami mais un con. Tu délaisses la perle d'Ambrosia, pour qui? Une duchesse vagabonde que tu as engrossée comme une poupée. Je te boude. tu as délaissé une princesse de sang, qui plus est, pour une fille que j'ai peut être moi même engrossé. Tiens l'idée serait drôle, méchante mais drôle.
    En tous les cas il va falloirêtre un peu plus responsable. Oui, il y a la plantation, ma soeur ministre, mon pauvre petit manoir. Je saurais concilier tout cela!

    Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, pardonnez j'arrête là mon récit, je fatigue. Sachez seulement que je ne suis qu'un humble libertin et j'ai une vierge attachée à mon lit qui attend que je lui apprenne ce que veut dire le mot plaisir

    Petite précision sur le Manoir des Délices: Je fais une brêve apparté pour vous parler de mon univers. Nous sommes plusieurs à le diriger, mais je tairais le nom de mes semblables, nous organisons des soirées spéciales. Mademoiselle de Doucegorge, Madame de Souffrance, Monsieur de Silence, Madame de Rondecuisse et Mademoiselle de fantasme. Nous sommes plusieurs et notre argent personnel y est investit.
    N'y est convié que ceux que nous estimons véritable libertin, nous ne sommes pas une maison close, mais une maison de délice dont le charme réside en son mystère. Personne ne sait qui va et vient en cette maison, tous tenus aux secrets des visages. Sauf bien sûr ceux ayant intégré la sphère, société secrète de plaisir. Mais peut être serez vous convié en ce lieu.


Vous
Nom/surnom: agrou
Avatar: Vincent Perez
Possibilité de prendre votre personnage en pv: Oui
Qui vous a amené jusqu'à Ambrosia?: les corsets des dames qui ont été délaissé sur ma route
Les mots de passe ont été envoyé?:certes oui.

Voir le profil de l'utilisateur
David Clark
Le libertin
avatar

Messages : 1386
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2011

Situation : Célibataire

Carnets
Age: 34 ans
Métier: Libertin
Niveau rp: ouvert

MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 14:38

Bonjour et Bienvenue en Ambrosia

    Et bien...que dire? Attendons l'avale de votre soeur et je vous validerais


Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu

avatar

Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 15:07

Il l'a bien sûr.
Invite moi à diner bientôt cela fait longtemps que je n'ai pas vu ta Déborah.
Il se peut qu'un de nos ami arpente ton manoir. Tu as intérêt à le laisser tranquille.
*lui embrasse les deux joues avant de filer vers le palais.*

Merci de faire vivre ce personnage ! Bon jeu l'ami !

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 15:21

Ma déborah me fait courir fesse nu. Mais...elle est allé se présenter à toi? Ouh la vilaine, Mademoiselle de Fantasme, préparez vous à la fessée! *cherche sa donzelle*

Voir le profil de l'utilisateur
David Clark
Le libertin
avatar

Messages : 1386
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2011

Situation : Célibataire

Carnets
Age: 34 ans
Métier: Libertin
Niveau rp: ouvert

MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 15:27

Elle est venue oui. Elle m'a apporté des fleurs juste avant le divorce. D'ailleurs pourquoi n'était-elle pas à la réception ?
*Lui tend un pentalon* S'il te plait David.

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 16:00

Parce que...Je ne suis point fiancé et donc point de compagne. Et non je me balade à poil!

Voir le profil de l'utilisateur
David Clark
Le libertin
avatar

Messages : 1386
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2011

Situation : Célibataire

Carnets
Age: 34 ans
Métier: Libertin
Niveau rp: ouvert

MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir Mer 25 Mai 2011 - 20:36

Quelles jolies fesses... Bienvenue Monsieur le Libertin

Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine Duval
Mystérieuse beauté froide

avatar

Messages : 5552
Date de naissance : 16/03/1981
Age : 36
Date d'inscription : 12/05/2010




Carnets
Age: 41
Métier: Gérante de la Maison Close
Niveau rp: Fermé ! 3/3

MessageSujet: Re: Monsieur de Longsoupir


Contenu sponsorisé




 

Monsieur de Longsoupir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Nobles-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact