Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 Zhang Huo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Zhang Huo Lun 15 Sep 2014 - 19:41

   © Arrogant Mischief sur Never Utopia
ZHANG HUO

 « Ce qui se fait de grand se fait dans le silence. » Erik Gustaf Geijer



۞ NOM : ZHANG
۞ PRÉNOM(S) : Huo
۞ SURNOM : L'Indomptable. Le Sanguin. Le Muet.
۞ AGE : 24 ans
۞ SEXE : -
۞ METIER: Ils aimeraient pouvoir exercer mille et une professions, mais son destin sera celui d'un roi.
۞ GROUPE: Esclave.
۞ RANG DESIRE: Éternel amant du silence

۞ AVATAR : Lee Byung-Hun
۞ DOUBLE COMPTE ? NON







LE PERSONNAGE

CARACTÈRE : 



Zhang Huo est un jeune homme dans la force de l'âge. Sanguin et indomptable. S'il avait été une femme, on aurait très certainement dit de lui qu'il est farouche.



Se tenir loin des autres est sa priorité. La solitude est sa grande amie. Taciturne, il l'est. Il ne ressent pas le besoin de parler. La vérité est qu'il ne sait pas communiquer, mais il s'en cache bien. Par la parole ou avec son corps, il ignore comment échanger ; tout devient maladresse et il se terre alors dans le silence. Sec et cinglant, quand il parvient à parler, malheureusement cela arrive plus souvent qu'il ne le voudrait. Cela lui coûte d'ouvrir ne serait-ce que la bouche, c'est pourquoi très peu ont pu entendre le son de sa voix. La rumeur dit même qu'il aurait fait vœu de silence. 



Un silence c'est à la fois évocateur et lourd de sens. Un silence est pesant ou complice, il révèle le lien entre les personnes qui le partagent. Un silence est parfois signe de corruption et de culpabilité. Il peut être doux ou assourdissant. Pour toutes ces raisons, il écoute et cultive le silence. Si il se tait, il ne se trahit pas, et ainsi il se préserve d'autrui. Autrui n'a d'ailleurs cure de ce qu'il a à dire.



Ainsi, il se pose en tant qu'observateur de la nature humaine et refuse de prendre part au spectacle. Le contact physique fait partie de cette vaste ensemble de choses qu'il repousse. Et quand ce contact se fait tout de même présent, la nervosité le gagne et toute réflexion logique le fuit. 



Lorsque le besoin de s'exprimer s'impose et qu'évacuer son ressentiment devient nécessaire, il se libère dans l'écriture. Son goût pour la littérature et les arts lui viennent de son précepteur qui lui a inculqué les bases depuis sa plus petite enfance. Étudier, s'instruire, s'enrichir à travers les livres est préférable à la compagnie des hommes. 



Huo, sans souffrir de troubles psychiques, a parfois tendance à sombrer dans la mélancolie. Cependant, il ne laisse jamais paraître ces moments de doutes et d'incertitudes, ces instants de frayeurs infondées et de troubles profonds. Sûrement paraît-il émotionnellement pudique. C'est certainement le cas, mais quand on est élevé dans une société, dans un cadre, et dans une famille où se plaindre est inconcevable, où être une victime est un fardeau, alors la conception et l'approche du terme « émotion » sont revues et corrigées.


Malgré tout cela, Zhang Huo, sans être soucieux et préoccupé par ses congénères, reste respectueux et courtois. La loyauté est une grande qualité qu'il possède. Et bien que cela ne se soit jamais produit jusqu'à aujourd'hui, il se peut qu'il se dévoue à quelqu'un, corps et âme. Mais sa confiance n'est pas facile à acquérir, et ce sera nécessaire à qui veut l'avoir pour ami loyal. C'est un homme avec un grand sens de l'honneur et de l'intégrité. Il a sa fierté et ne peut subir un affront sans répliquer plus durement. L'insupportable à ses yeux se produit lorsqu'on lui demande d'obéir. Il ne veut obéir à personne et ne supporte l'idée de devenir esclave, de se soustraire à quelqu'un. Sa vie est érigée sur des principes et des valeurs, tels que l'honnêteté et la vérité. Il fait preuve également de rigueur et de perfection dans tout ce qu'il entreprend, étant très exigeant avec lui-même.  



PHYSIQUE : 



C'est à son père que Zhang Huo doit ses yeux bridés et ses cheveux de jais épais. Quant à sa mère, elle lui a donné ce petit nez pointu. Il a été durant les longues premières années de son enfance, le plus faible et plus chétif de tous ces camarades, c'est pourquoi il doute continuellement de son apparence physique mais se garde bien de le dire. Malgré ce qu'il pense de lui-même, il a énormément changé et évolué. Il aime se démener dans des activités et exercices de force physique intense mais également de concentration. Ainsi il a pu s'approprier un corps svelte et musclé par les arts martiaux. Tirer à l'arc et manier l'épée font également partie de ses compétences, étant assez doué de ses mains fines et graciles. C'est un jeune homme vigoureux, fougueux, et en pleine forme.  
HISTOIRE DU PERSONNAGE


1385, extrême Nord des Contrées : L'invasion
Un Raja -dont on taira le nom- au caractère instable, irrévérencieux et méprisable, gouvernait son peuple d'une main de fer. De part son charisme et son talent d'orateur, il avait su s'entourer de fidèles, et craintifs, compagnons. Quiconque n'adhérait pas à l'idéologie se voyait être torturer ou immédiatement disparaître dans des circonstances inconnues. Rien ne pouvait présager qu'en 1385, le système serait renversé, le Raja mis à mort et le peuple dirigé par un nouveau chef. L'invasion et l'acquisition des terres se fit par un peuple de nomades, appelé autrefois Namzhiguo.


1392, extrême Nord des Contrées : Naissance de la Dynastie Zhang
La Dynastie Zhang voit le jour. Dorénavant, seule la descendance pourra gouverner le pays qu'est Namzhiguo, car tel est son nom, en hommage et souvenir du peuple de voyageurs qu'ils étaient autrefois. Le pays se voit diviser en deux sortes de populations : les Zhiguo, qui ont tiré leurs noms de la patrie même, et les gens de l'Ancien Peuple, car effectivement, ceux qui ne se sont pas opposés au nouveau régime, ont eu la chance de vivre. Malgré cela, quiconque étant né dans une de ses familles, se verra vivre comme dans une caste inférieure à celle des Zhiguo.


1825, extrême Nord des Contrées : Zhang Yu Shan, le sanguinaire
Lorsque Zhang Yu Shan arriva au pouvoir à cette époque, une guerre faisait rage à travers tout le pays. Deux peuples voisins s'étaient ligués afin de prendre possession de ces terres si convoitées. En effet, Namzhiguo était un endroit où il faisait bon vivre. La terre y était fertile et généreuse, le climat frais en hiver et doux en été, les paysages pittoresques et changeants. Le roi mit un point final à cette guerre après cinquante ans de lutte acharné, les pires atrocités ayant été commises. Il permit à cette occasion la conquête de terres supplémentaires ; car Yu Shan n'avait pas un cœur tendre, au contraire il était assoiffé de pouvoir et de grandeur. Bien que le peuple lui fut reconnaissant d'avoir défendu avec ardeur leur patrie, il était craint pas certains, et haït par beaucoup. Le règne de Zhang Yu Shan fut le temps de toutes les tromperies. Le roi en personne assassina dans sa jeunesse, ses frères et sœurs pour pouvoir accéder au trône. Le seul mérite qu'eut cet homme a été de mettre fin à de longues années de souffrances et de faire taire à jamais la menace qui pesait sur Namzhiguo.


1876, extrême Nord des Contrées : Zhang Shin Yi, le bien-aimé
Successeur au trône, Zhang Shin Yi n'aura jamais su recevoir l'amour de son patriarche, Yu Shan. Entre les deux hommes n'existaient que tension, devoir, imputabilité. Unique enfant du couple royal, le prince fut mis au pied du mur de ses futures responsabilités dès le plus jeune âge, et fut élevé dans le seul but de pouvoir régner un jour. Durant toute sa vie, il a obéi aux directives et aux attentes de son père. Cependant, à toute règle existe une exception. Promis à une princesse d'un pays allié, Shin Yi se maria avec cette jeune femme, mais prit pour maîtresse une simple roturière de l'Ancien Peuple, qui lui donna un second fils illégitime, Zhang Huo. C'est seulement après la mort du roi que Shin Yi pu imposer ses propres lois. Le pays connut alors une véritable révolution. La patrie était à son apogée et on vit apparaître une ère de prospérité et de nouveauté. C'est à cette époque qu'il y eut de nombreuses découvertes, comme le premier cadran solaire ou même la première horloge hydraulique, et fait remarquable, la première presse à imprimer utilisant des caractères en métal fut inventée sous la dynastie Zhang. On construisit forteresses, ports de commerce et somptueux palais. Shin Yi permit également l'ouverture du pays vers le reste du monde.


1900, extrême Nord des Contrées : Zhang Huo, l'indéfinissable
Zhang Huo, fils du bien-aimé Zhang Shin Yi, petit-fils du sanguinaire Zhang Yu Shan, descendant direct de la lignée d'une grande dynastie régnant sur les terres de l'extrême nord des Contrées depuis 1392. Telle est la manière dont on évoquait Huo sur les places publiques. Zhang Huo, fils du bienfaiteur Zhang Shin Yi, et de la fille de l'Ancien Peuple, You Lin, autrement appelée la maîtresse, la seconde, la concubine. C'étaient les mots utilisés dans les pubs, les ruelles et au sein des foyers. Bâtard, un terme parfois lâché. À vrai dire, Zhang Huo n'avait pas encore de réputation, tout était à faire. Quand son nom apparaissaient sur les lèvres des petites gens, ce n'était que très rapidement. Jusqu'à présent Huo n'avait aucun rôle dans la famille royale et dans le cœur des gens du peuple. Le rôle du prince envié, adulé, convoité était rempli par son frère aîné, celui de petite fille pure et adorée par sa sœur cadette, tous deux véritables enfants de la lignée royale. Mais c'était avant que tout bascule.
La vie et le destin de Zhang Huo sont malheureusement un drame des plus communs. L'enfant qu'il était ne pouvait qu'admirer et envier son frère ; celui-ci était son modèle. Lors d'une excursion nocturne qu'ils effectuèrent tous les deux, un accident survint durant lequel ils se retrouvèrent ensemble au milieu d'une rivière des plus glacées. Seul Huo survécu. À partir de cet événement tragique, Zhang Shin Yi renia son fils illégitime. Il préférait et préféra à jamais son grand frère. Désormais, Huo prendrait la succession. Il n'était pas le second choix, mais l'inconcevable choix. Aux yeux du roi, il n'est qu'un vaut-rien à qui on a donné un statut qui n'aurait jamais dû être le sien. Certes, il sait s'exprimer plus que convenablement, il est cultivé, il présente divinement bien, mais ce n'est pas suffisant pour gouverner un pays. Il doit être un homme de décision et de bravoure, et Huo n'est rien de tout cela pour Shin Yi. A contrario, il passe bien souvent inaperçu, il tente même parfois d'être invisible, et il aime à jouer à se faire ignorer, à disparaître.
Le pire affront qu'eut à endurer Zhang Huo fut d'être accusé à tort d'avoir assassiné son frère comme son grand-père a pu le faire avec sa fratrie, et ce par son propre père. Son unique source de réconfort et d'affection se nomme Jia, demi-sœur de huit ans sa cadette. Sa mère est certes aimante mais très distante. Battu par le roi qui l'aime d'un amour passionnel, elle lui obéit sans condition, et se laisse écarter sans rechigner, se sachant n'être qu'une simple fille de l'Ancien Peuple. La reine est de sang Zhiguo et possède une emprise indéfinissable sur son mari. Forte de ce pouvoir, elle le manipule sans se cacher, et désire plus que tout avoir un troisième enfant du seigneur. Un second fils qui pourra prendre la place de Huo.


1902, Ambrosia : L'éducation d'un prince
Profondément attaché à sa terre natale, aimant ses contrées et son peuple, et voulant être présent à chaque instant pour sa sœur, Huo a repoussé son départ durant plusieurs années. Aujourd'hui, il finit par céder et par accepter d'accomplir le devoir dont il est investit. À 24 ans et pour la première fois de sa vie Zhang Huo prend la mer. Il embarque pour Ambrosia, destination qui évoque pour lui à la fois échappatoire et punition.
Durant son voyage en mer, les hommes parlaient. Ils répandaient des rumeurs, racontaient des bribes d'histoires et évoquaient des noms totalement inconnus aux oreilles du prince. Dans un premier temps, ces radotages l'agacèrent et il chercha à les fuir. Sur un navire, on ne peut malheureusement pas aller bien loin, et il fut contraint de s'intéresser aux on-dits. Ainsi, il crut comprendre que la Reine d'Ambrosia perdit son époux, qu'il y eut mariage puis des héritiers, une fille et un garçon. On mit en garde Huo au sujet d'une Ombre, d'un homme qui frapperait et tuerait quand bon lui semble. Richard Welton, accusé et incarcéré pour ses méfaits, se serait échappé il y a peu. Si ce qu'on racontait à Huo était vrai, alors la capitale d'Ambros ne valait pas mieux que son pays. Les tromperies et assassinats existaient aussi là où il se rendait. Plus que jamais, il serait prudent et méfiant envers autrui, il se le promit. 







۞ PRÉNOM OU PSEUDO : À vous de m'en donner un !
۞ AGE DU JOUEUR : 21 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS TROUVELE FORUM ? Via un registre de Forums RPG (dont j'ai oublié le nom, navrée...).
۞ LEGUE DE VOTRE PERSONNAGE EN PV Non
۞ LES MOTS DE PASSES ONT ETE ENVOYE : Oui

Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Huo



Messages : 10
Date de naissance : 02/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014


Carnets
Age: 24 ans
Métier: Prince/Esclave
Niveau rp: Ouvert.

MessageSujet: Re: Zhang Huo Mer 17 Sep 2014 - 11:19

    Bonjour et bienvenue sur Ambrosia jeune Esclave


    Cette présentation est riche et agréable à lire, merci.
    L'Histoire est bien cousue et donne envie d'en savoir plus sur cette Dynastie.

    Il nous faudrait juste le point de vue de ce jeune homme concernant les troubles qui touchent la capitale dans laquelle il arrive.

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhang Huo Mer 17 Sep 2014 - 19:39

Bonjour et merci pour votre accueil. 

Je vous remercie également pour ces quelques compliments. En espérant vous satisfaire. 

Mon avis concernant les derniers événements s'étant déroulés à Ambrosia a été ajouté à la fiche comme souhaité ! Veuillez pardonnez cet oubli. 

Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Huo



Messages : 10
Date de naissance : 02/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014


Carnets
Age: 24 ans
Métier: Prince/Esclave
Niveau rp: Ouvert.

MessageSujet: Re: Zhang Huo Sam 20 Sep 2014 - 12:43

Heart Desires a écrit:
    Merci, d'avoir pris en compte cette remarque.


    La fiche est validée !

    A présent ce petit guide devrait vous aider à vous installer.

    Bon jeu !

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhang Huo Sam 20 Sep 2014 - 21:57

Bienvenue à Ambrosia !

Je serais ravi de pouvoir rp avec toi. J'aime beaucoup la personnalité de Huo et son histoire.

En espérant que tu auras un maitre agréable .... encore bienvenue !

Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo di Valencio
La gentillesse, ce n'est pas qu'une qualité mais est un art de vivre



Messages : 364
Date de naissance : 25/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 22/10/2011

Les diables ne sont que des anges déchus.


Carnets
Age: 18
Métier: disciple de Lazar
Niveau rp: 3/3

MessageSujet: Re: Zhang Huo Dim 21 Sep 2014 - 3:52

Bienvenu * * <3

Voir le profil de l'utilisateur
Yu-Jin Seo



Messages : 629
Date de naissance : 25/08/1991
Age : 25
Date d'inscription : 13/08/2012


Carnets
Age:
Métier:
Niveau rp: Ouvert, en retard....

MessageSujet: Re: Zhang Huo Mer 24 Sep 2014 - 21:56

Bienvenue jeune et joli esclave !

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhang Huo Ven 26 Sep 2014 - 17:03

Bienvenue à toi jeune homme ! study

Voir le profil de l'utilisateur
Mérovée Avandeïev



Messages : 15
Date de naissance : 01/01/1996
Age : 21
Date d'inscription : 30/07/2014

Situation : Célibataire

MessageSujet: Re: Zhang Huo Jeu 2 Oct 2014 - 17:05

Merci à toutes et à tous pour votre accueil !

L'invitation est acceptée avec plaisir Lorenzo.

Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Huo



Messages : 10
Date de naissance : 02/03/1993
Age : 23
Date d'inscription : 10/09/2014


Carnets
Age: 24 ans
Métier: Prince/Esclave
Niveau rp: Ouvert.

MessageSujet: Re: Zhang Huo


Contenu sponsorisé




 

Zhang Huo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Esclaves-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact