Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 Inspecteur Richard Welton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Inspecteur Richard Welton Mar 23 Fév 2010 - 0:54

Votre personnage



Nom: Welton
Prénom: Richard
Surnom: Rick’
Age: 48 ans
Sexualité: Hétérosexuel
Métier: Enquêteur Royal
Groupe: Les Grands
Rang désiré: Enquêteur de Sa Majesté

Caractère:
La première chose qui saute aux yeux, quand on croise notre homme, c’est qu’il semble être une force tranquille, calme et posé, il s’énerve rarement. Sang chaud, très peu pour lui, il préfère la logique et le raisonnement à l’emportement, un homme réfléchit, donc. D’ailleurs, il en est doué de logique, un peu trop même. Pour lui, tout à une explication et il se rendra malade à la trouver, plutôt qu’à laisser passer quoi que ce soit, quand on le lance sur une piste, sur une affaire, il ne lâchera pas le bout jusqu’à ce qu’il ait trouvé la solution, le coupable ou la réponse. Bref, c’est une vraie tête de mule, un entêté, un acharné même comme on n’en fait plus. Chaque petit détail, même infime est important, ils l’aident toujours à résoudre toute intrigue qui pourrait s’avérer un peu plus ardue que la moyenne.

Physionomiste, il n’oublie jamais un visage et pas que le visage d’ailleurs, il faut savoir que Richard à une mémoire d’éléphant. Comme tout bon flic, il est curieux, un vilain défaut qui réussit à le mettre dans les pires des situations, mais qui lui apporte un niveau de connaissance assez impressionnant.

Loyal envers sa Reine, il serait mal avisé de tenter de le faire entrer dans un complot qui irait à l’encontre de Sa Majesté, car malgré une morale plutôt bien prononcée, n’étant pas toujours en accord avec ce qu’il se passe à la Cour, cela n’empêche pas notre ami de respecter comme il se doit la chef de l’Etat. Il est aussi du genre à protéger les siens jusqu’à ce que mort s’en suive s’il le fallait. Autant dire qu’il ne vaut mieux pas s’attaquer aux gens de sa famille, ça serait s’en mordre les doigts.

Mais notre enquêteur n’a pas que des bons côtés et toutes ces qualités, le rende quelque peu froid envers les gens, il n’aime pas se retrouver face à des esprits plus lent que le sien et très souvent, les conversations l’ennui en un rien de temps. Rarement irritable, il y a certains sujets qu’il vaut mieux éviter en sa présence, car si l’on sait quels sont ses points faibles et qu’on les utilise contre lui, il saura se montrer détestable. Maniant l’art de la rhétorique avec un certain talent, cassant, cynique, il n’hésitera pas à renvoyer n’importe qui dans les cordes, si son adversaire décide de le faire sortir de ses gonds. Ce qui est plutôt déconseillé.

Son travail passe souvent avant le reste, ce qui lui a valu pas mal de problème avec la gente féminine et ses amis en général, il ne sait pas s’arrêter. Pas de doute, c’est bien son job qui finira par avoir sa peau ou alors les cigarettes qu’il se fume sans arrêt… allez savoir.

Physique:
Homme de grande taille, 1m87 pour 79kg, il est plutôt svelte et sec. En tous les cas, c’est comme cela que l’on peut se l’imaginer avec ses vêtements. Pourtant la couche de tissu cache un corps plutôt bien dessiné, bien proportionné. Sans avoir celui d’un athlète ou d’un bodybuilder, Richard a ce qu’il faut de musculature. Il ne paye assurément pas de mine quand on le croise, pourtant, il sait se défendre, ses heures d’entraînement quotidien au gymnase n’y sont pas étrangères. Un accro de la boxe, il porte sur l’arcade sourcilière gauche une fine cicatrice souvenir d’un match où son adversaire la lui ouvrit d’un beau crochet du droit.

Même s’il ne se la joue pas playboy, puisqu’il sait parfaitement qu’il n’en a pas la carrure, il a pourtant un certain charme qui peut ne pas laisser indifférente ces dames.

Les cheveux bruns foncés, les tempes virant quelques peu au gris, il porte bien souvent la barbe, la moustache ou le bouc. Sans pour autant de faire l’effort de se raser parfois, afin d’être impeccable. S’il se retrouve parfois pas mal négligé que ce soit au niveau de l’habillement ou de la présentation de sa personne, c’est que l’affaire sur laquelle il se trouve lui prend tellement toute sa concentration qu’il en oublie le reste. Ses yeux sont de la même couleur que sa tignasse, un regard tout aussi posé que son caractère, confirmant cette impression de calme ambiant. Seul quelqu’un qui le connaitrait bien pourrait remarquer le changement de couleur qui s’opère dans son regard, quand l’homme est piqué au vif. Mais si le regard s’assombrit réellement, alors là, il peut avoir tendance à mettre très mal à l’aise et l’on vient à regretter de l’avoir mis dans cet état.

Il faut bien se faire à l’air du temps côté vestimentaire, et surtout aux modes de la Cour. Car pour se faire respecter un minimum, il faut aussi montrer qu’on a certain goût pour s’habiller. Rick porte donc pour le plus souvent des costumes trois pièces de couleur sombre, sortant parfois son habit de soirée pour quelques repas importants. Quand il peut être un peu plus relâché, il n’hésite pas à se mettre à son aise, laissant tomber costard, cravate et autre, pour des vêtements plus légers et agréables.

L’homme sort rarement sans son arme rangée dans un holster d’épaule.

Histoire:
2ème enfant d’une fratrie qui comptera 5 terreurs, Richard n’est pas né dans une famille que l’on qualifiera de riche, et sans être totalement pauvre, l’argent avait pourtant parfois bien du mal à entrer. Quand les parents n’ont pas des boulots de rêve, il est évident qu’il faut bien rapidement à apprendre à se serrer la ceinture. De plus, faisant parti des plus grands, Rick’ du bien rapidement aider les géniteurs pour ramener quelques sous de plus à la maison. Le jeune garçon apprit donc bien rapidement à se débrouiller seul, ou en compagnie de ses frères et surtout de son aînés. Les deux enfants développèrent bien rapidement un lien imbrisable entre eux. Très proches, les deux frères ne se quittaient que très rarement.

Les trois derniers n’étaient pourtant pas en reste, car ayant un sens de la famille plutôt bien développé, le jeune Welton ne manquait pas une occasion de s’occuper des plus jeunes. Toute son attention fût bien rapidement portée sur la petite dernière de la famille, la seule fille de cette fratrie. La petite Anne était bien LA personne à protéger et elle l’était, avec quatre grands frères qui n’en rataient jamais une pour faire comprendre à qui ne le savait pas encore qu’on ne l’approchait pas sans un aval de l’un où l’autre des frangins. Voilà donc comment se déroula l’enfance et l’adolescence de Richard, entre vie familiale, job et étude, car l’école obligatoire, bien que barbante, était comme son nom l’indique, obligatoire ! Mais il trouva un certain équilibre et se montra très rapidement curieux et avide d’en savoir le plus possible sur le monde qui l’entourait. Au contraire d’une grande partie de ses frères qui préféraient nettement courir les rues plutôt que de s’asseoir sur les bancs de l’école, mais c’était ainsi et la vie continua ainsi sans grand tracas.

Comme toujours, ce genre de conte de fée n’existe que dans les bouquins et un malheur frappa la famille Welton de plein fouet, un drame qui fût un tournant assez décisif dans le choix de carrière de notre ami. En effet, la cadette eut une fin des plus brutales, terminant sa courte vie dans un caniveau des bas quartiers de la ville. Un choc sans précédant dans cette famille qui ne demandait rien à personne, si ce n’est vivre en paix, comme tout un chacun. Et quand on dit que le malheur n’arrive que chez les autres, voilà qu’ils l’étaient devenus, ces fameux autres. La police ne mit jamais la main sur l’assassin et Richard en fit une affaire totalement personnelle… il avait commencé à mener son enquête de son côté. Pour plus de facilité, il entra sans presque aucun problème à l’école de police, fit ses classes, obtint ses galons, sans jamais perdre de vue son objectif premier. L’assassin de sa sœur n’en avait plus pour très longtemps. Mettant à rude épreuve sa logique et son raisonnement, après des mois de recherches, entrecoupées, bien évidement, par des affaires du présent, il finit par lui mettre la main dessus.

Agissant plutôt dans l’ombre, sans en parler autour de lui, enquêtant toujours de son côté, évitant d’éveiller les soupçons, le meurtrier disparu un jour sans jamais laisser de trace.

Bien que Richard avait intégré les rangs de la police surtout pour servir ses intérêts personnels, il avait pourtant prit goût aux affaires diverses et variées à élucider. De quoi toujours tester ses capacités intellectuelles, ce qui n’était pas rien. Car quelques auteurs de crimes astucieux, avait un savoir faire certains. Les plus talentueux étaient assurément les comploteurs, tous ceux qui souhaitaient faire tomber le Roi. Mais le jeune inspecteur les déjouait avant même qu’elles n’aient atteint autre chose que l’idée. De quoi se faire remarquer auprès du sujet principal de ce genre d’intrigue. Pourtant, toujours modeste, il ne demandait jamais rien en échange, il ne faisait que son travail après tout. Il se méfiait comme de la peste de ce nid de crabe qu’était le château et ses habitants… chose dont il se méfie toujours d’ailleurs.

Tout ce travail ne l’a pourtant pas empêché de rencontrer quelques femmes, dont deux qui ont réussi, chacune leur tour, à lui passer la corde au cou et la bague au doigt, mais à chaque fois, ce fût des échecs retentissants, malgré un enfant né de son deuxième mariage, l’entente avec la mère n’est pas des plus agréables et il ne peut voir sa fille qu’une fois tous les tremblements de terre. A cause d’une jeune femme qu’il côtoyait de temps en temps au théâtre… c’était son cadet qui les avait fait se rencontrer. Certes, il la trouvait charmante, et c’est encore le cas de nos jours, mais ça ne voulait pas dire non plus qu’il avait tendance à l’avoir dans ses draps plutôt que sa femme… Elle ne le vit pas de cet œil et le quitta alors sans demander son reste, pilule qu’il n’a toujours pas réussi à complètement avaler.

Et pour oublier tout cela, quoi de mieux que de se plonger encore plus dans le travail ? Tout ça lui valu alors une élévation sociale qu’il n’aurait jamais imaginé et c’est quand la nouvelle Reine prit le pouvoir qu’il se vit donner le rang de Grand. Chose qu’il n’aurait jamais pu refuser, même s’il l’avait voulu. Ce qui ne manqua pas de le plonger encore plus au cœur de ce panier qu’il redoutait tant. D’ailleurs… depuis quelques temps, voilà qu’on lui colle aux basques un petit jeune, un bleu qu’il se doit d’avoir avec lui à chaque mission… comme s’il ne savait pas travailler tout seul, ou comme si on souhaitait le surveiller, surement une fameuse idée du premier ministre avec qui, il a toujours eu une excellente entente… de quoi le rendre dingue, assurément.

La mort du Comte n’est pas pour lui plaire, lui qui avait tendance à pouvoir parer n’importe quel complot, voilà que quelqu’un d’un niveau supérieur vient de lui mettre quelques bâtons dans les roues et ce ne sont pas les suspects qui manquent dans cette Cour… autant dire que le jeu du chat et de la souris ne fait que commencer.

Vous
Nom/surnom: Malone
Avatar: Jeremy Irons
Qui vous a amené jusqu'à Ambrosia?: La Reine elle-même.
Les mots de passe ont été envoyé?: Yes sir !

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspecteur Richard Welton Mar 23 Fév 2010 - 1:13

Bonsoir et Bienvenue sur Ambrosia.

    Quel plaisir de lire votre fiche monsieur. Je n'en aurais pas moins attendu pour l'enquêteur royal! N'oubliez pas de remplir votre carnet dans votre profil. Vous êtes donc le bienvenue sur Ambrosia. Vous êtes validé.


Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu

avatar

Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

MessageSujet: Re: Inspecteur Richard Welton Mar 23 Fév 2010 - 2:59

Bienvenue à vous cher inspecteur, puisse nos routes se croiser bientôt! Very Happy

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspecteur Richard Welton Mar 23 Fév 2010 - 12:31

Oh mon ami vous êtes enfin ici, il serait temps de faire le point sur notre cour et vos soupçons. Bienvenue.

Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/t31-lilith-de-choiseul http://ambrosia.forums-actifs.com/t21-sa-majeste-lilith-de-choiseul

_________________





Lilith de Choiseul
Reine, mère et épouse

avatar

Messages : 9000
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2010



Situation : Mariée

Carnets
Age: 28 ans
Métier: Reine
Niveau rp: 11/11

MessageSujet: Re: Inspecteur Richard Welton Mar 23 Fév 2010 - 22:28

Merci mesdames. ^^

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspecteur Richard Welton Sam 27 Fév 2010 - 13:35

Richard, j'ai croisé votre frère notre ami, lors de mon retour. Il vous embrasse.
Quand repartirons nous à la chasse aux nouveautés ?
Enfin ! heureuse de vous voir auprés de la Reine.
J'attend que vous m'expliquiez tout autour d'un


[Excellente fiche l'ami ! Contente de te voir ici ! ^^]

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspecteur Richard Welton


Contenu sponsorisé




 

Inspecteur Richard Welton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Grands-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact