Derniers sujets
» NEW YORK THE DARK SIDE
Ven 18 Sep 2015 - 22:31 par Invité

» VAMPIRE KINGDOM
Lun 7 Sep 2015 - 11:48 par Invité

» Blackout <3
Mer 2 Sep 2015 - 18:36 par Partenaires

» X MEN the after years <3
Mer 3 Juin 2015 - 19:28 par Invité

» Formulaire de Partenariat
Mer 3 Juin 2015 - 17:03 par Partenaires

» Signature du règlement.
Mar 24 Mar 2015 - 22:30 par Elise De Belcour

» Petit problème
Mar 24 Mar 2015 - 20:37 par Elise De Belcour

» Autres Vies... Et si vous deveniez des voyageurs de l'improbable ?
Mer 11 Mar 2015 - 19:11 par Invité

» Top-sites
Mar 10 Mar 2015 - 19:59 par Aymerie de Rochechouart


Partagez | .
 

 Dynastie de Choiseul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Dynastie de Choiseul Jeu 3 Fév 2011 - 20:36

Dynastie de Choiseul

    Voici une liste complète de chaque roi et reine qui ont gouverné Ambrosia, ainsi qu’un aperçu de ce qu’ils ont pu faire pour ce monde.

    Mérimin de Choiseul ( 680-759 ) : Il fut le premier monarque Ambrosien qui grâce à son coup d’éclat transforma Ambrosia en capitale du monde. Il est l’auteur des aménagements des rues et des remparts.

    Horace de Choiseul (710-780) : deuxième monarque d’Ambrosia, il assura les premières conquêtes des autres royaumes qui désiraient mettre à mal le pouvoir établit par son père. La conquête se fit sans heurt, sans bataille, et il rajouta à Ambrosia Amentra ainsi qu’une partie du nouveau monde à son royaume. Il mourra à 80 ans.

    Florian de Choiseul (750-788) : il épousa Isaline de Palatine qui se révéla plus apte à assurer son pouvoir en ce royaume. Le roi étant quelque peu décadent, ne se souciait pas de son héritage. Il fut tué par empoisonnement mais personne ne se permit d’enquêter, ni d’accuser la reine qui avait assuré son pouvoir et termina de conquérir les Contrées. Elle fit établir le divorce et la mort par décapitation. Elle assura la régence jusqu’à ce que Déborah soit en âge de régner.

    Déborah de Choiseul (780-810) : jeune reine toujours malade, elle nomma sa sœur première ministre lorsqu’elle accéda au trône gardée par sa mère sous régence. Elle fut emportée par une forte fièvre après une chasse qui avait mal tournée.

    Louisiana de Choiseul (780-892) : Elle reprit le trône après la mort de sa sœur, n’obligeant pas son époux à porter le nom des de Choiseul, elle lui partagea le pouvoir et le laissa être premier ministre et roi.
    Elle donna sept enfants au royaume et à son époux tout en continuant d’être une grande reine. Elle dessina les ports afin de les différencier, elle créa plusieurs orphelinats ainsi que les premiers dispensaires pour soigner les plus démunis. Entre temps, deux de ses fils moururent à cause de la syphilis et de visite trop répétées auprès d’une prostituée de la ville. Pour éviter que cela ne recommence, elle demanda la création de maison close, un endroit de vie pour ses dames contraintes de vendre leurs corps. Loin d’être utopiste, la reine logique savait très bien que le commerce du sexe ne pouvait pas être aboli en son monde et préféra que les dames de plaisirs soient protégées en des maisons. Après avoir pris audience avec des femmes de cette profession, elle offrit à deux catins deux maisons closes où les prostitués pourraient travailler entre femmes et sans la domination masculine. La reine ne supporta pas certaines histoires de ses dames maltraitées et essaya du mieux qu’elle le put de leur offrir un statut qui les protégerait et les rendrait plus digne en ce royaume. Si elle instaura la carte d’identité spécifique pour ses dames, elle n’imposa pas les restrictions, tout ce qui leur était demandé c’était de faire leur commerce en des maisons et de suivre une visite médicale pour que les protéger des maladies.
    A coté de cela Lousiana et son époux modifièrent les sous sol du palais pour offrir des chambres plus propre aux esclaves, s’inspirant des monastères pour les réaménager. Elle créa le premier gouvernement d’Ambrosia et délégua donc de ses pouvoirs aux ministres qui furent choisis avec précaution. A cinquante ans, la reine partagea le trône avec son fils ainé Darian de Choiseul pour lui apprendre à régner. Avec lui, elle créa d’ailleurs la milice spécifique du royaume et les titres de Grands. On dit d’elle qu’elle fut une reine douce et sage, qui décéda durant un conseil des ministres, à 112 ans, le visage serein et calme, dans un sourire.

    Darian de Choiseul (815-892) : Il partagea le trône avec sa mère, puis à sa mort devint le roi. Mais il l’a suivit six mois après sa mort.

    Lydia de Choiseul (865-903) : petite fille de Darian, ce fut elle qui dut monter sur le trône puisque ses parents étaient morts. Peu enclin à gouverner elle laissa ses ministres faire le travail et se consacra à une vie de débauche. Il s’en suivit une période de roi décadent.

    Il se succéda quatre rois qui ne firent rien de bien grand pour Ambrosia, se contentant de déléguer leurs pouvoirs à leurs ministres qui réussirent à maintenir à flot le royaume jusqu’à l’arrivée de Valentine de Choiseul.

    Valentine de Choiseul (1099-1156) : Jeune reine qui dut reprendre l’Etat laissé en dépravation par ses prédécesseurs, Valentine ne fut cependant pas une grande reine. Trop portée sur l’esprit de famille dont elle avait manqué, elle ne se démarqua que par la création du parc qu’elle offrit à son deuxième fils.

    Philippe de Choiseul (1129-1199) : Il essaya de reprendre en main le royaume avec succès hors il connu trois mariages qui finirent fort mal. Ses trois épouses se permirent de le tromper avant d’offrir un enfant à celui-ci. IL ordonna qu’on les tue par poison dans leurs cellules plutôt qu’en place publique, c’est ainsi que décédèrent Constance de Mertueil, Milena de Seingalt et Mélysandre de Voisin. Heureusement pour lui, il avait engrossé son ancienne maîtresse après son éducation et reconnut le fils qu’elle avait eu avec lui, porteur de la tâche traditionnel de naissance. Il lui apprit durant trois ans à diriger avant de lui laisser le trône, bien avant sa mort.

    Eric de Choiseul (1151-1211) :
    fils reconnu tardivement, Eric avait de grand projet pour Ambrosia. Notamment les catacombes, il dut pourtant faire tout un système pour que sa femme accepte en déplaçant les os vers l’ossuaire municipal mais les travaux étant trop important, il ne put finir son projet qui tomba à l’abandon.

    Lou de Choiseul (1181-1271) : aussi pieuse que sa mère, voir bien plus. Lou changea quelque peu le statut des prostituées et leur imposa les interdits qui sont toujours les leurs. Elle ne supportait pas le commerce du sexe et fit même pendre l’une d’elle après qu’elle est couchée avec son favori. Elle céda son trône à sa fille avant la fin de son règne après cette affaire.

    Eve de Choiseul (1213-1263) :
    Son règne fut plus calme que celui de sa mère mais n’apporta pas grand-chose au royaume.

    Caïen de Choiseul (1240-1320) : il courut bien des rumeurs sur ce roi, notamment l’inceste qu’il vivait avec sa sœur jumelle Isabelle et dont la rumeur veut qu’il ait fait tuer les bâtards à la naissance. Tous deux mariés, la sœur perdit tous les enfants à la naissance, pour se faire pardonner à Dieu, il érigea la cathédrale Saint-Ange. Il donna une fille à sa femme légitime tardivement.

    Lydia de Choiseul (1290-1365) : Ambrosia connu une épidémie de choléra sous son règne qu’elle ne fit pas disparaitre avant sa mort et laissa donc cette affaire à son fils robert.

    Robert de Choiseul (1319-1379) : incapable d’empêcher la prolifération de la maladie, il laissa l’Eglise se charger de l’histoire et celle-ci imposa l’inquisition. Prétextant que la maladie était due aux péchés de ce royaume.

    Camélia de Choiseul (1350-1440) :
    Deuxième grande reine de l’histoire qui vouait un culte à Louisiana, dès sa montée sur le trône elle essaya de reprendre les choses en mains. Ce fut en 1415 qu’elle décida de donner des égouts à Ambrosia grâce aux catacombes, ce fut une réussite ; elle mit fin à l’épidémie et elle imposa son autorité à l’Eglise. Le pape dut même reconnaître que les héritiers de Choiseul ne pouvaient être soumis à son autorité, mais que l’Eglise se devait de respecter celle de l’héritier en place. Elle chassa le pape sur un petit îlot d’Ambros où il devait envoyer ses rapports à sa majesté. L’inquisition prit fin deux ans avant la mort de la reine.

    Nicolas de Choiseul (1388-1458) : il continua les travaux de sa mère mais il permit l’émergence de grands artistes essentiellement.

    Nicolas II de Choiseul (1411- 1480) :
    très porté sur les arts, il se consacra essentiellement sur les grand peintres qu’il put découvrir tout au long de son existence.

    Nicolas III de Choiseul (1441-521) :
    Homme passionné d’opéra et de grands airs, comme sa femme, ils virent un couple de riche noble construire l’opéra en leur honneur. Homme très aimé par son peuple et juste, il connu pourtant beaucoup de malheur dans sa famille, sa fille Malendra mourra d’une pneumonie, son fils héritier fut tué à la chasse, sans parler de son frère qui se suicida par amour. Lorsque sa femme mourra en couche, il est dit que l’homme préféra abandonner son titre de roi et le concéder à sa deuxième fille. Les rumeurs disent que ce roi a finit fou à chanter inlassablement de grands airs d’opéra.

    Raphaëlle de Choiseul (1480-1538) :
    Continuant dans la lignée de son père, Raphaëlle fit trois fausses couches avant de donner des jumeaux à Ambrosia. Un garçon et une petite fille mais elle dut rester couchée après cela aux risques de perdre les enfants. Depuis son lit, elle apprit la mort du roi son époux par noyade, puis celle de sa petite sœur Elena. Elle dut gouverner en tant que veuve, refusant de prendre de nouveau un époux. Ce fut elle qui construisit le boudoir royal, afin de pouvoir se reposer tout en travaillant, car de santé fragile, la reine se devait de se reposer souvent.

    Marc et Antoine de Choiseul (1509-1557) : Les rois jumeaux furent les troisièmes grands rois de cette dynastie. Refusant de se différencier, refusant qu’on les appelle autre que Marc-Antoine, les deux rois menèrent Ambrosia d’une main de maître. Ils voulurent rénover les bas-fonds notamment, permettre ainsi aux tziganes et autres de trouver des logements plus convenable. Mais le projet tomba à l’eau alors qu’un homme du peuple tua l’architecte. Il fut pendu en place publique en punition et l’on ne rénova pas les bas fonds. Les deux rois décédèrent lors d’une course de chevaux et se rompirent le cou, laissant l’héritière suivante aux mains de la régence du premier ministre.

    Hélène de Choiseul (1541-1603) :
    Poussée très vite à reprendre en main le royaume et les petites révoltes qui éclataient de ci de là. Hélène fut vite confrontée aux risques de perdre l’autorité d’Ambrosia. Mais cette reine calme et logique remit de l’ordre en place. Elle assuma son rôle au plus vite et calma les esprits par la force de son autorité. Un opposant la tua cependant dans son carrosse bloqué dans la ville, il fut prouvé que c’était un hérétique et donc condamné au bûcher.

    Justin de Choiseul (1563-1645) :
    Après la mort de sa mère, il y eut une chasse aux sorcières qui reprit forme par sa faute. Laissant l’Eglise s’imposer de nouveau, Justin se consacra uniquement à l’art et rénova l’opéra. Jusqu’à ce que lors d’une séance de doléance, son fils s’insurge de voir un homme venir demander au roi pourquoi sa femme était morte en tant que sorcière alors qu’elle n’usait que de remède de grand-mère. Le roi réalisa son erreur et s’imposa de nouveau face à l’Eglise et lui interdit toutes formes d’autorités sur ses terres.
    Il préféra laisser le pouvoir à son fils avant la fin de son règne.

    Eric II de Choiseul (1593- 1679) : roi sage mais frivole qui laissa le royaume sans le changer.

    Delinda de Choiseul (1622-1685) : elle vit à la fin de son règne une épidémie saisir Ambrosia mais ne put s’en occuper car elle mourra six mois après de la petite vérole qui ravageait Ambrosia.

    Danielle de Choiseul (1655-1725) : elle fit construire l’hôpital, quelque peu maniaque et craintive face aux microbes, aussi hypocondriaque cette reine contribua à donner un service de santé meilleur à Ambrosia.

    Paul de Choiseul ( 1695-735) :
    monarque juste et droit qui dirigea Ambrosia peu de temps avant de laisser son petit fils monté sur le trône destituant son fils de ses droits pour avoir épousé une prostitué.

    Léandre de Choiseul (1797-1867) :
    arrière grand père de la reine, il fit construire les galeries et cacha la descendance de son frère qui était rentré dans les ordres mais qui avant cela avait conçu un enfant à la femme de son meilleur ami pour qu’il soit heureux. Il fit aussi redessiner les jardins.

    Marc antoine de Choiseul (1837-1897) :
    père de Lilith, il fut un monarque d’une grande prestance et juste.

    Lilith de Choiseul née en 1875
    : Reine actuelle, elle débute son règne jeune et s'aide de ses ministres, mais son règne est encore à découvrir


Voir le profil de l'utilisateur http://i74.servimg.com/u/f74/15/02/26/34/da13.jpg http://ambrosia.forums-actifs.com

_________________
Ambrosia
Maitresse du jeu

avatar

Messages : 1796
Date de naissance : 07/07/1986
Age : 31
Date d'inscription : 16/02/2010

Situation : ....

Carnets
Age: ----
Métier: Maite du jeu
Niveau rp: Rp d'intrigue 1/3

 

Dynastie de Choiseul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ambrosia :: Le jeu :: Règles et contexte :: Contexte-
Il était une fois AmbrosiaA savoirContact